ASPECT MÉDICAL : RESTER CHEZ SOI, OU PAS ?

On préfère à juste titre rester chez soi, dans la chaleur d’un environnement familier, un cadre personnel, entouré de ses proches, d’amis, de voisins, dans sa vie à soi… Et ce n’est pas sans impact sur le plan médical : le psychique influe sur le physique !

Il ne s’agit pas d’exclure l’hôpital qui est parfois la bonne solution, mais de rendre possible le domicile chaque fois que cela est envisageable (environ 70% des cas) ou de pouvoir y demeurer plus longtemps.

Rester chez soi suppose de s’y sentir suffisamment en sécurité sur le plan médical : lorsque survient un symptome ou une aggravation, il faut un avis médical rapidement – sinon c’est le départ vers les urgences… Or nos médecins traitants sont déjà très occupés à leur domicile et ne peuvent pas toujours se déplacer.

L’équipe de soignants de Visitatio est organisée pour visiter à domicile : ils y passent régulièrement, à une fréquence qui s’adapte à la situation.

Cela permet tout à la fois :
– d’anticiper en étant attentif aux ‘signaux faibles’ avec l’aide des infirmières et des volontaires-bénévoles.
– de réagir de manière mieux ajustée en cas d’évolution de la situation et, souvent, d’éviter un départ précipité vers les urgences.

Retour à la liste des actualités